Communiqués de presse

Le rapport NRF/Demandware se penche sur les projets des directions informatiques du retail axés sur

2014-1-22

Favoriser l’innovation continue en instaurant une culture permettant aux équipes de rapidement tester et capitaliser leurs expériences.
Élargir les capacités aux différents canaux, terminaux et marchés afin que l’entreprise puisse accélérer l’innovation.PARIS, le 22 janvier 2014 – Le paysage de la distribution en 2014 est plus numérique que jamais auparavant, de ce fait, intégrer les transactions en magasin et en ligne devient une priorité pour la vente au détail. En effet, les solutions d’e-commerce supplantent de plus en plus les technologies traditionnelles des points de vente et mobiles. La nouvelle étude réalisée conjointement par la fédération nationale de la distribution NRF (National Retail Federation), Demandware et l’Université d’Arizona, révèle que plus d’un tiers des retailers (35,8%) interrogés envisagent une plateforme unique permettant de centraliser les interactions et les transactions clients sur l’ensemble des canaux. Dans le cadre de cette enquête, 200 cadres responsables des technologies de la distribution ont été interrogés aux Etats-Unis et en Europe.

 

 « L’avenir de la vente au détail sera dessiné par des plateformes de commerce dotées de nouvelles technologies capables d’offrir des opportunités illimités, permettant notamment aux commerçants d’assurer des interactions harmonieuses avec l’ensemble de leurs clients, de manière personnalisées et qui répondent à leurs besoins », déclare Tom Litchford, vice-président des technologies de la distribution de la NRF. « Dans ce secteur gouverné par le consommateur, les commerçants travaillent sans relâche pour répondre aux attentes et aux demandes de leurs clients avertis, et ont à cœur d’intégrer l’expérience d’achat en ligne comme jamais auparavant. »

 

 

Une plateforme unique peut notamment centraliser et gérer des données et des fonctionnalités clés qui jusqu’à présent existent dans des multiples systèmes disparates. L’expérience d’achat devient alors harmonieuse, centrée sur la marque quel que soit le canal, le lieu et l’instant choisit par le client pour interagir avec la marque.

 

Ci-dessous, quelques exemples de comparaison entre les processus actuels inhérents aux systèmes multiples et ceux qui caractérisent une plateforme unique :

Systèmes multiples Plateforme unique
Les informations relatives au client sont gérées dans des applications classées par canal Une vision unifiée des données clients permet une communication plus pertinente qui tient compte des préférences
Les images, les caractéristiques, les données et informations relatives aux produits sont gérées en silos et ne sont donc pas disponibles pour les conseillers vendeurs en magasin Les transactions et les contenus sont combinés pour rationaliser les processus et permettre aux utilisateurs de synchroniser efficacement et rapidement les données relatives aux produits sur l’ensemble des canaux
Les stocks sont dédiés à des canaux spécifiques disposant de capacités limitées pour exécuter les commandes à partir d’autres canaux Une vision globale des stocks en temps réel à différents endroits permet de déployer des stratégies omni-canal du type « achat en ligne, collecte en magasin »
Une visibilité limitée d’un canal à l’autre pendant le cycle de vie de la commande Le statut, l’historique et les détails d’une commande sont à disposition des employés et des clients n’importe où

Les prix et les promotions sont spécifiques au canal

Les nouveaux prix et les nouvelles promotions sont rapidement configurés pour que le client puisse en profiter, en fonction du canal, du terminal et du segment client.

 

Les attentes du client incitent les retailers à examiner attentivement les coûts et les investissements technologiques. Au cours des trois prochaines années, 80% des commerçants prévoient de maintenir ou d’accroître leurs investissements technologiques consacrés au point de vente, et 70% indiquent que leurs organisations sont train de déployer de nouveaux systèmes d'information ou prévoient de moderniser leurs logiciels existants. Alors que les logiciels traditionnels des points de vente sont un élément essentiel depuis des dizaines d’années, nombreux reconnaissent que les solutions logicielles d’e-commerce constituent une approche émergente et logique en vue de mettre en place une plateforme unique offrant une vision unique tant recherchée. L’enquête montre également que 38% des répondants prévoient d’exploiter une plateforme d’e-commerce pour digitaliser le point de vente – soit le double de ceux qui choisissent l’approche traditionnelle des logiciels de points de vente.

« Il n’est guère surprenant que les commerçants envisagent de plus en plus d’exploiter les technologies de l’e-commerce dans la mise en place d’une plateforme unique de commerce », fait remarquer Rob Garf, vice-président stratégies et tendances de l’industrie de Demandware. « Une telle évolution offre aux commerçants une remarquable opportunité de réduire les coûts, d’améliorer l’efficacité opérationnelle et d’enrichir l’expérience globale d’achat dans un environnement dynamique de consommation. »

À mesure que les commerçants évaluent leurs options relatives à une plateforme transactionnelle unique dans le paysage constamment en évolution, les fournisseurs de technologies doivent prêter attention aux quatre priorités essentielles, définies par les commerçants, et s’assurer que les technologies doivent favoriser : 1) améliorer l’efficacité, 2) attirer et fidéliser de nouveaux clients, 3) réduire les coûts, et 4) renforcer la croissance de l’entreprise.

 

Impératifs technologiques clés

Le rapport analyse les prochaines étapes à suivre par les commerçants, à mesure qu’ils commencent à tirer parti des technologies qui leur apporteront les moyens de comprendre et de satisfaire les exigences clients.

  • Comprendre le marché et l’environnement interne en examinant les solutions technologiques actuellement utilisées, au sein des équipes magasins et e-commerce.
  • Établir une feuille de route technologique qui définit la réussite, favorise les initiatives commerciales et montre la voie à suivre en indiquant clairement les jalons à franchir. Dans le cadre de ces efforts, il appartient aux commerçants d’exécuter les actions suivantes:
    • Considérer le cloud comme un moyen de centraliser la gestion des systèmes d'information exposés aux consommateurs, outre les autres avantages potentiels. L’enquête a révélé que 30 % des répondants envisagent actuellement des options basées sur le cloud pour leurs applications logicielles de point de vente.
    • Mobiliser les forces de vente en magasin et leur confier des responsabilités accrues. Selon l’enquête, deux tiers des commerçants sondés ont indiqué que tous leurs managers de régions et gérants de magasins utiliseront des appareils mobiles sur le terrain dans les trois prochaines années, ou les utilisent déjà.
    • Investir dans la technologie sans fil pour mettre à profit des initiatives telles que la vente assistée, le clienteling et le référencement illimité.
  • Favoriser l’innovation continue en instaurant une culture permettant aux équipes de rapidement tester et capitaliser leurs expériences.
  • Élargir les capacités aux différents canaux, terminaux et marchés afin que l’entreprise puisse accélérer l’innovation.

 

>> Télécharger le rapport complet sur la convergence du commerce digital et physique

>> Voir l’infographie sur la digitalisation des points de vente

>> Visionner la vidéo du cas client Solstice Sunglasses

>> Découvrir l’application Digital Store Solution de Demandware

 

À propos de l’enquête

La National Retail Federation s’est associée avec un partenaire de recherches, l’Université de l’Arizona et un partenaire du secteur, Demandware, pour mener une enquête auprès de plus de 200 cadres responsables des technologies de la distribution ont été interrogés aux Etats-Unis et en Europe, afin de mesurer la convergence entre les technologies des points de vente (POS) et e-commerce, ainsi que leur impact sur l’adaptation du magasin à l’ère numérique.

Demandware, leader en commerce digital, accompagne des marques internationales pour accélérer leur développement et leur croissance. Face aux nouveaux enjeux de la vente de détail, Demandware propose une plate-forme Cloud d'entreprise, qui réduit considérablement les coûts et la complexité de gestion des opérations multimarques, multi-pays et omni-canal. Elle apporte l'autonomie et l'agilité nécessaires aux marques qui veulent conquérir de nouveaux marchés et s'adapter en temps réel aux évolutions des attentes des consommateurs. Pour plus d’information, visitez notre site http://www.demandware.fr, contactez-nous au +33 (0)1 70 37 71 78 ou par email info@demandware.fr

La NRF est la plus importante association mondiale du commerce et de la distribution. Elle représente plusieurs types de commerces : surfaces de vente à prix réduit, grands magasins, magasins d’équipement de la maison, boutiques spécialisées, commerces de rues, épiceries, grossistes, chaînes de restaurants et commerçants en ligne, aux États-Unis et dans plus de 45 pays. La distribution est le principal employeur du secteur privé du pays, assurant un emploi sur quatre aux États-Unis, employant ainsi 42 millions d’Américains. Avec une contribution de 2,5 billions de dollars au PIB annuel, la distribution est l’un des baromètres quotidiens de l’économie du pays. La campagne This is Retail (Ça, c’est la distribution) de la NRF met en perspective les opportunités de ce secteur d’activité pour des carrières de longue durée, ainsi que la manière dont les commerçants renforcent les collectivités et le rôle crucial que joue la distribution pour favoriser l’innovation. Pour en savoir plus : www.nrf.com.

Grâce à un solide partenariat avec les entreprises et ce secteur d’activité, le programme des sciences de la distribution et de la consommation de l’Université de l’Arizona et le Centre Terry J. Lundgren pour la distribution font converger les ressources et l’expertise de l’université et du secteur de la distribution, dans le but commun de favoriser le perfectionnement professionnel des futurs spécialistes de la distribution. Les étudiants disposent d’opportunités exceptionnelles en matière de recherche, d’exploration et de plans de carrières, et de stages de formation, et ils bénéficient également de la venue d’intervenants de la profession et de visites d’entreprises du secteur.

Restez-connecté à Demandware :

Twitter
Facebook
LinkedIn
Blog Demandware

Contacts Presse

Demandware
Sorayah Banomyong, EMEA Manager Southern Europe
sbanomyong@demandware.com // +33 (0)1 53 83 75 34
 

Lewis PR
Audrey Chureau / Sarah Kermen
Audrey.chureau@lewispr.com // Sarah.Kermen@lewispr.com
+33 (0)1 55 31 75 61 / +33 (0)1 49 70 90 81

Retour aux communiqués de presse